Publié le : 31 août 202317 mins de lecture
En cas de catastrophe naturelle : mon mobilier de jardin est-il assuré ?Lorsque nous pensons à nos maisons, l’image d’un espace verdoyant, parsemé de fleurs en pleine floraison, d’arbres majestueux et peut-être même d’une piscine étincelante, vient souvent à l’esprit. Notre jardin est bien plus qu’une extension de notre espace de vie, c’est une oasis personnelle où nous trouvons la tranquillité, le plaisir et l’épanouissement. Cependant, tout comme votre maison nécessite une assurance pour vous protéger contre les événements inattendus, votre havre de paix extérieur, votre jardin, peut également bénéficier d’une couverture spécifique. Dans cet article, nous explorerons le monde de l’assurance jardin – ce qu’elle couvre, ce qu’elle exclut, et pourquoi il est crucial de comprendre comment protéger votre coin de nature des aléas de la vie. Que vous soyez un amateur passionné de jardinage ou que vous ayez simplement un petit espace extérieur, plongeons dans le royaume de l’assurance jardin pour découvrir comment vous pouvez sauvegarder votre coin de paradis.

Les dégâts provoqués par les catastrophes naturelles peuvent coûter très cher. L’assurance habitation comporte généralement des garanties catastrophes naturelles et garanties tempêtes, mais elles sont des limites. De ce fait, les voitures ainsi que les mobiliers de jardin ne sont pas pris en charge. Protégez votre extérieur avec la garantie jardin en cas de catastrophes naturelles.

L’assurance jardin, une extension de l’assurance habitation

L’inclusion de l’assurance pour le jardin dans l’assurance habitation dépend de la police d’assurance spécifique que vous avez souscrite. En général, de nombreuses polices d’assurance habitation couvrent automatiquement certains éléments du jardin, comme les arbres, les clôtures et les aménagements paysagers, contre des risques spécifiques tels que les incendies, les tempêtes et les vols.

Cependant, il est important de noter que la couverture exacte peut varier d’une compagnie d’assurance à l’autre et en fonction du type de contrat que vous avez souscrit. Certaines compagnies d’assurance offrent une couverture de base pour le jardin, tandis que d’autres peuvent proposer des options de couverture supplémentaire moyennant des frais supplémentaires.

Si vous possédez un jardin ou des biens de valeur dans votre jardin que vous souhaitez assurer, il est recommandé de vérifier les détails de votre police d’assurance habitation ou de contacter votre compagnie d’assurance pour connaître le niveau de couverture offert pour les éléments du jardin. Si nécessaire, vous pourrez envisager de souscrire une couverture spécifique pour votre jardin ou d’ajuster votre police d’assurance en fonction de vos besoins.

Les garanties proposées par l’assurance habitation prennent en charge les biens qui sont situés à l’intérieur de la maison. En ce qui concerne le jardin et ses mobiliers, vous devez rajouter une option jardin à votre contrat initial ou souscrire à une assurance multirisque habitation avec une garantie jardin. Les risques climatiques touchent en premier lieu les installations à l’extérieur. La garantie jardin prend en charge tous les risques en rapport avec les événements climatiques. Certains assureurs ne prennent en charge que certaines plantes, c’est la raison pour laquelle il est primordial de bien définir si votre contrat contient une assurance habitation mobilier de jardin. Si vous voulez souscrire à une telle garantie, n’oubliez pas d’effectuer un devis et adhésion en ligne d’une assurance multirisque habitation pour savoir si vous devez changer d’assureur ou pas.

Quels sont les risques et les équipements couverts par l’assurance jardin ?

Avant de signer le contrat, il faut prendre le temps de lire toutes les garanties proposées par le contrat. Il doit comporter une garantie responsabilité civile qui couvrira les sinistres qui peuvent s’abattre sur l’habitation ou la voiture des voisins en cas de catastrophe naturelle par exemple. Vous devez également vérifier si l’assurance habitation mobilier de jardin prend en charge les mobiliers de jardin se trouvant dans un abri jardin. Tous les objets loués et possédés qui se trouvent dans votre jardin au moment du sinistre sont pris en charge. En fonction de l’assureur, les grands parterres de fleurs et certaines plantes peuvent être assurées.

De quels risques potentiels l’assurance jardin protège-t-elle ?

L’assurance jardin, souvent incluse dans l’assurance habitation ou disponible comme option additionnelle, peut offrir une protection contre divers risques potentiels qui pourraient endommager ou causer des pertes dans votre jardin ou vos aménagements extérieurs. Les risques couverts peuvent varier en fonction de la compagnie d’assurance et du contrat spécifique que vous avez souscrit, mais voici quelques exemples de risques généralement couverts par une assurance jardin :De quels risques potentiels l'assurance jardin protège-t-elle ?

  • Dommages causés par les intempéries : Cela peut inclure des dommages causés par des tempêtes, des vents violents, des chutes d’arbres, des grêles, etc.
  • Incendie : Si un incendie se déclare dans votre jardin et endommage vos arbres, vos plantes, vos clôtures ou autres éléments, l’assurance jardin pourrait couvrir les pertes.
  • Vol ou vandalisme : Si des objets de valeur dans votre jardin, comme des équipements de jardinage coûteux, des sculptures ou des mobiliers d’extérieur, sont volés ou endommagés par des actes de vandalisme, l’assurance pourrait intervenir.
  • Responsabilité civile : Si quelqu’un se blesse dans votre jardin et vous poursuit en justice pour couvrir les frais médicaux, l’assurance jardin pourrait également couvrir ces coûts.
  • Dégâts des eaux : Si des canalisations d’eau ou des systèmes d’irrigation causent des dégâts dans votre jardin ou à votre propriété en général, une assurance jardin pourrait couvrir les réparations nécessaires.
  • Bris d’équipement : Si des équipements tels que des tondeuses à gazon, des taille-haies, des fontaines ou d’autres éléments sont endommagés, une assurance jardin pourrait contribuer à leur remplacement ou à leur réparation.
  • Accidents : Si un véhicule entre en collision avec des éléments de votre jardin (par exemple, une clôture), l’assurance pourrait couvrir les réparations.
  • Arbres et plantes : Certains contrats d’assurance jardin peuvent couvrir les arbres, les plantes et les aménagements paysagers en cas de dommages.

Il est important de noter que la couverture exacte peut varier en fonction de la compagnie d’assurance, du type de contrat et des clauses spécifiques. Il est recommandé de consulter attentivement les termes de votre police d’assurance ou de contacter votre compagnie d’assurance pour comprendre précisément les risques couverts par votre assurance jardin. Si vous avez des besoins spécifiques en matière de couverture pour votre jardin, vous pourriez également envisager de souscrire une assurance complémentaire si cela est proposé par votre assureur.

Quels sont les équipements couverts par l’assurance jardin ?

Quels sont les équipements couverts par l'assurance jardin ?Les équipements couverts par l’assurance jardin peuvent varier en fonction de la compagnie d’assurance, du type de police que vous avez souscrite et des clauses spécifiques de votre contrat. Cependant, voici quelques exemples d’équipements qui pourraient être couverts par une assurance jardin :

  • Outils de jardinage : Cela peut inclure des outils tels que des tondeuses à gazon, des taille-haies, des bêches, des râteaux, des arrosoirs et d’autres équipements utilisés pour l’entretien du jardin.
  • Équipement d’irrigation : Les systèmes d’arrosage automatiques, les tuyaux d’arrosage, les gicleurs et les autres dispositifs d’irrigation peuvent être couverts en cas de dommages ou de vol.
  • Mobilier de jardin : Les tables, les chaises, les parasols, les hamacs et autres meubles d’extérieur peuvent être inclus dans la couverture, généralement contre des risques comme le vol ou les dommages causés par les intempéries.
  • Barbecues et appareils de cuisson extérieurs : Les barbecues, les cuisinières extérieures et d’autres équipements similaires peuvent être couverts en cas de dommages accidentels ou de vol.
  • Structures permanentes : Les abris de jardin, les serres, les pergolas et autres structures permanentes que vous avez installées dans votre jardin peuvent être inclus dans la couverture contre des risques tels que les intempéries, les incendies et les dommages causés par des tiers.
  • Éclairage extérieur : Les systèmes d’éclairage extérieur, y compris les lampes solaires, les projecteurs et autres, peuvent être couverts en cas de dommages.
  • Équipement de loisirs : Les équipements de loisirs comme les aires de jeux pour enfants, les piscines hors sol, les trampolines et autres peuvent également être inclus dans la couverture.

Il est important de noter que la couverture spécifique peut varier d’une compagnie d’assurance à l’autre. Avant de souscrire une assurance jardin, il est recommandé de lire attentivement les termes et les conditions de votre contrat pour comprendre exactement quels équipements sont couverts et dans quelles circonstances. Si vous avez des équipements de jardin particulièrement précieux, vous pouvez également envisager de souscrire des options supplémentaires ou de discuter avec votre compagnie d’assurance pour garantir qu’ils sont adéquatement protégés.

Mes arbres et fleurs sont ils couverts par l’assurance jardin ?

Oui, généralement les arbres et les fleurs peuvent être couverts par une assurance jardin, mais il existe des conditions spécifiques et des limites de couverture qui varient d’une compagnie d’assurance à l’autre et en fonction du type de contrat que vous avez souscrit. Voici quelques points à considérer :Mes arbres et fleurs sont ils couverts par l'assurance jardin ?

  • Arbres : Certains contrats d’assurance jardin peuvent couvrir les arbres en cas de dommages causés par des événements tels que les tempêtes, les chutes d’arbres, les incendies, etc. Cependant, la couverture peut souvent être limitée en fonction de la cause du dommage. Par exemple, si un arbre tombe en raison d’une tempête, cela pourrait être couvert, mais si un arbre tombe simplement parce qu’il était mal entretenu, la couverture pourrait ne pas s’appliquer. Les assurances ont souvent un plafond maximal de couverture pour les arbres.
  • Fleurs et plantes : Les fleurs et les plantes peuvent également être couvertes en cas de dommages causés par des événements spécifiques. Par exemple, si vos plantes sont endommagées par une tempête ou un incendie, vous pourriez être éligible à un remboursement pour les coûts de remplacement.
  • Causes spécifiques : Il est important de noter que la couverture peut être limitée à des causes spécifiques, comme les catastrophes naturelles, les incendies, les tempêtes, etc. Les dommages causés par des parasites ou des maladies pourraient ne pas être couverts.
  • Évaluation des pertes : Lorsque vous faites une réclamation pour des arbres, des fleurs ou d’autres éléments de votre jardin, l’assureur pourrait demander une évaluation des pertes, ce qui pourrait inclure la valeur marchande actuelle des arbres ou des plantes endommagés.
  • Limite de couverture : Comme pour tout type d’assurance, il existe généralement une limite de couverture pour les arbres, les plantes et les autres éléments du jardin. Cela signifie que vous ne pourrez réclamer que jusqu’à un certain montant prédéterminé en cas de dommages.

Avant de souscrire une assurance jardin, il est fortement recommandé de lire attentivement les termes de votre contrat pour comprendre précisément quels éléments du jardin sont couverts, dans quelles circonstances et jusqu’à quel montant. Si vous avez des préoccupations spécifiques concernant la couverture de vos arbres et de vos plantes, n’hésitez pas à discuter de ces points avec votre compagnie d’assurance avant de prendre une décision.

Ma piscine est-elle couverte par l’assurance habitation ou l’assurance jardin ?

La couverture de votre piscine dépendra de votre police d’assurance habitation, de l’assurance jardin (si applicable) et des termes spécifiques de votre contrat. Les piscines peuvent être couvertes par différentes parties de votre assurance, en fonction de plusieurs facteurs, tels que le type de piscine, son usage et la façon dont elle est intégrée à votre propriété.

Ma piscine est-elle couverte par l'assurance habitation ou l'assurance jardin ?Voici quelques points à considérer :

  • Piscines hors sol : Les piscines hors sol, qui sont généralement démontables et situées au-dessus du sol, peuvent souvent être couvertes par l’assurance habitation, en tant qu’élément de votre propriété. Cependant, la couverture peut varier en fonction de la taille et de la valeur de la piscine. Il est recommandé de vérifier auprès de votre compagnie d’assurance pour connaître les détails de la couverture.
  • Piscines enterrées : Les piscines enterrées, qui sont permanentes et intégrées au sol, peuvent nécessiter une couverture supplémentaire. Certaines compagnies d’assurance offrent des options spécifiques pour couvrir les piscines enterrées contre des risques tels que les dommages causés par les intempéries, les fuites, les problèmes structurels, etc. Dans ce cas, vous pourriez avoir besoin d’une extension de couverture distincte pour votre piscine.
  • Responsabilité civile : En plus de la couverture pour les dommages à la piscine elle-même, vous pourriez avoir besoin d’une couverture de responsabilité civile en cas d’accidents ou de blessures liés à l’utilisation de la piscine. Cela peut également être inclus dans votre assurance habitation, mais il est important de vérifier les limites et les conditions de cette couverture.
  • Usage de la piscine : L’usage de la piscine peut influencer la couverture. Par exemple, si vous utilisez la piscine à des fins commerciales (par exemple, en tant que piscine publique), cela pourrait nécessiter une assurance spéciale distincte.

En résumé, la couverture de votre piscine dépendra de plusieurs facteurs et des termes de votre contrat d’assurance. Il est vivement conseillé de discuter avec votre compagnie d’assurance pour clarifier comment votre piscine est couverte, quelles extensions de couverture pourraient être nécessaires et pour comprendre les exclusions éventuelles. Si vous avez une piscine ou envisagez d’en installer une, il est important de s’assurer que vous disposez de la couverture adéquate pour protéger votre investissement et pour gérer les risques potentiels.

Quelles sont les exclusions de garantie à l’assurance jardin ?

La garantie jardin ne prendra pas en charge les dégâts qui s’abattent sur la piscine, quelle que soit la nature de la catastrophe naturelle. Sa prise en charge est beaucoup plus spécifique. Certaines compagnies d’assurance n’intègrent pas les dégâts causés par le débordement des cours d’eau. Les sinistrés seront pris en charge par les autorités gouvernementales en leur proposant une indemnisation spécifique. La garantie jardin n’intervient pas en cas de vol de vos mobiliers de jardins.

Les exclusions de garantie dans une assurance jardin sont les situations, les risques ou les circonstances spécifiques qui ne sont pas couverts par la police d’assurance. Ces exclusions varient d’une compagnie d’assurance à l’autre et dépendent du type de contrat que vous avez souscrit. Voici quelques exemples courants d’exclusions de garantie qui pourraient s’appliquer à une assurance jardin :Quelles sont les exclusions de garantie à l'assurance jardin ?

  • Usure normale : Les dommages causés par l’usure normale, l’âge ou la dégradation progressive des éléments du jardin ne sont généralement pas couverts.
  • Négligence : Les dommages résultant d’une négligence de votre part, comme un manque d’entretien approprié, pourraient être exclus de la couverture.
  • Dommages intentionnels : Les dommages intentionnels causés par vous-même ou par des tiers ne sont généralement pas couverts.
  • Actes criminels : Les pertes ou dommages causés par des activités illégales ou criminelles, telles que le vandalisme intentionnel, pourraient être exclus.
  • Dommages causés par des animaux sauvages : Dans certaines régions, les dommages causés par des animaux sauvages, comme les cerfs ou les écureuils, pourraient ne pas être couverts.
  • Dommages causés par des parasites ou des maladies : Les dommages causés par des parasites ou des maladies aux plantes et aux arbres pourraient ne pas être couverts.
  • Installations non conformes : Si vos installations de jardin ne respectent pas les codes de construction ou les règlements locaux, les dommages qui en résultent pourraient être exclus.
  • Usage commercial : Les dommages résultant d’un usage commercial de votre jardin, comme un jardin professionnel ou une activité commerciale, pourraient être exclus.
  • Catastrophes non couvertes : Certaines catastrophes ou événements spécifiques pourraient être exclus de la couverture, tels que les tremblements de terre ou les inondations, selon votre contrat.
  • Équipements non listés : Si certains équipements ou objets spécifiques ne sont pas explicitement listés dans votre contrat, ils pourraient ne pas être couverts.

Il est essentiel de lire attentivement les termes de votre police d’assurance pour comprendre quelles exclusions s’appliquent à votre assurance jardin. Si vous avez des questions ou des préoccupations concernant les exclusions de garantie, n’hésitez pas à en discuter avec votre compagnie d’assurance. Si nécessaire, vous pourriez envisager de demander des ajouts ou des options de couverture supplémentaires pour répondre à vos besoins spécifiques.